L'eau bleue

Pressothérapie

istockphoto-1279016488-612x612.jpg

La pressothérapie est surtout utilisée pour ses bienfaits sur la circulation sanguine et lymphatique. Elle permet d’améliorer un certain nombre de troubles liés à la circulation, comme les oedèmes, les lymphoedèmes ou encore le phénomène des jambes lourdes.

Bienfaits et usages

Les principes de la pressothérapie

La pressothérapie consiste à effectuer des pressions sur différentes zones du corps, grâce à des appareils qui imitent le palpé-roulé manuel. Pour le ventre, il s’agit d’une ceinture, et pour les jambes et les bras, de bottes et de manchons.

Ces appareils se composent de cellules d’air qui se gonflent et se dégonflent, pour exercer une pression séquentielle (gonflement des cellules une par une) ou continue (toutes les cellules gonflent et dégonflent en même temps). Cette action mécanique permet une meilleure circulation des fluides.

Les jambes lourdes sont un cas courant d’utilisation de la pressothérapie. Les personnes qui en souffrent ressentent des fourmillements, douleurs et engourdissements, qui résultent d’une mauvaise circulation du sang. Les bottes de pressothérapie sont très efficaces pour améliorer le retour veineux dans les jambes.

Pour les jambes lourdes

La rétention d’eau est liée à un défaut de circulation de la lymphe. Elle peut être causée par de nombreux facteurs, à commencer par certaines maladies, des médicaments, mais aussi la chaleur et l’alimentation.

La pressothérapie stimule la circulation de la lymphe et de l’eau dans le corps. Elle permet donc d’éliminer l’excès d’eau, et de réduire les oedèmes

et autres gonflements associés. En outre, elle facilite l’élimination des toxines.

Pour la rétention d'eau

La technique de la pression séquentielle permet de réduire l’aspect “peau d’orange” de la cellulite, en raffermissant la peau et drainant les liquides qui se trouvent dans les tissus.

& la cellulite ?

La pressothérapie est aussi très efficace pour les problématiques sportives, c’est pourquoi elle est souvent recommandée en kinésithérapie du sport. D’abord, elle améliore la récupération. En effet, après un entraînement ou une compétition, les muscles des sportifs sont tendus ; à la manière d’un massage, la pressothérapie permet de mieux récupérer, en relançant la circulation sanguine dans les jambes. Elle favorise aussi l’élimination des toxines qui s’accumulent dans le sang pendant l’effort.

Son action drainante est aussi très efficace pour faciliter la cicatrisation de certaines blessures musculaires, comme les entorses et les élongations.

Pour la récupération & les blessures sportives

En éliminant l’excès d’eau et de toxines,la pressothérapie permet d’affiner la silhouette, de raffermir les tissus, et de lisser la peau d’orange et autres aspérités. C’est pourquoi elle est souvent utilisée à des fins esthétiques, dans le cadre d’un amincissement.

Toutefois, l’effet amincissant des appareils de pressothérapie s’explique surtout par leur action sur les liquides. Si votre surpoids est causé ou accentué par la rétention d’eau, ou en cas de cellulite aqueuse, cette technique est donc tout à fait pertinente. Mais si ce n’est pas votre cas, la pressothérapie n’aura que très peu d’effet. Aussi, en cas d’obésité ou de surpoids lié à des troubles hormonaux, cette technique ne fonctionnera pas.

Dans tous les cas, pour perdre du poids, vous devrez surtout porter vos efforts sur un rééquilibrage alimentaire, ainsi qu’une activité physique régulière.

La presso, une solution pour maigrir ?

Elle s’adresse d’abord à toutes les personnes incommodées par des troubles de la circulation sanguine ou lymphatique. Si vous avez les jambes lourdes, des oedèmes, des lymphœdèmes ou encore des varices, cette technique peut tout à fait vous aider !

Les sportifs peuvent aussi bénéficier de ses effets : après l’effort, en cas de blessure musculaire, et même dans certains cas en complément de leur échauffement, pour préparer le muscle à l’effort.

Enfin, les personnes concernées par la rétention d’eau et qui souhaitent tonifier leur corps peuvent aussi essayer la pressothérapie. Adipocytes, toxines et cellulite sont facilement éliminés par cette technique, qui peut intervenir en complément d’un régime amaigrissant.

Il existe quelques contre-indications à la pressothérapie : si vous souffrez d’insuffisance rénale, d’hypertension, de thrombose veineuse, de troubles cardiaques, mais aussi en cas de tumeurs et d’abcès.

Pour qui ?

Le déroulement est simple. A votre arrivée, vous êtes allongé sur le dos, sur une table de massage.  Il règle ensuite le type et le rythme de pression en fonction de l’effet recherché. Puis les appareils se gonflent et se dégonflent.

Les séances durent généralement entre 20 et 30 minutes.

Déroulement d'une séance